April 11, 2021

Nexdim Empire

Camer Entertainment House

Arm’L Weladj:”Je suis Fier du Hip Makossa!”

5215_100646589951637_100000188892310_14954_3797532_aIl est Rappeur, ancien membre du groupe Hip Hop/RnB Homonym et l’un des fondateurs du genre musical très populaire de nos jours, Hip Makossa. Arm’L est maintenant un artiste incontournable mais beaucoup d’entre nous se demande où il se trouve. Arm’L a decidé de garder cette information secrète mais rassurons nous, il reste toujours aussi productif et créatif. Depuis je ne sais où, il parle de ses activitées, son prochain album et son Hip Makossa.

Nexdim: C’est Armel ou Arm’l pour l’orthographe?

Arm’L: Arm’L Weladj (Mls el Bargio)

Nexdim: Quelles sont les nouvelles sur Arm’L Weladj?

Arm’L: Il est en studio pour le moment avec plein de chimistes pour l’enregistrement de son album, le premier en solo après quelques singles videos et il arrive enfin et c’est pour bientôt avec un mixtape et l’ album.

Nexdim: Est ce “Le Barge” le titre de l’album?

Arm’L: Le Barge n’est pas le titre de l’album mais plutôt une appelation de l’artiste “el BARGIO”

Nexdim: Pourquoi Le Barge?

Arm’L:Et bien le Barge parceque c’est une composition du diminutif de Weladj “adj” et de bar une des mes sources d’inspiration (l ‘oisiveté). Mes potes les vrais, me traitent tout le temps de ding. J’aime m’éclater bref je pense que ça représente plus ou moins le fou qui repose en moi.

Nexdim: Peux tu decrire cet album?

Arm’L: C’est un mélange de culture qui rassemble mes influences musicales pour parler de toi, lui, et moi de façon réelle en fonction de notre environement, de ce qui se passe dans nos familles, de ce que ça fait de nous. J’aime la fête; je la raconte , mais il n’y a pas que la fête il y’a aussi nos souffrances, il raconte la black life et ses ambiances; il éduque la rue en relatant ses faits à travers ses nombreuses couleurs. C’est un album vert rouge et jeune.

Nexdim: Quels genres musicaux t’inspirent dans cet album?

Arm’L:Toutes les musiques m’inspirent tant que la melodie m’emmène. Je n’ai pas de problème de genre. Il faut juste que la melodie me prenne.

Nexdim: As tu enregistré du hip makossa pour cet album?

Arm’L:Hip makossa comme en haute altitude. Ça fait partie de mes créations.

Nexdim:Quels sont les collaborations dans cette album?

Arm’L:Les collaborations sur cet album sont nombreuses. On va noter des techniciens comme Dj Rene kool, Shy fx, Dj Miles, blackengel, Dj hydro, Dj B End, Francis la plage , Gerard le Boos, et quelques artistes que je préfère garder dans l’ombre en attendant la sortie officielle qui est prevue pour très bientôt.

Nexdim:Tu enregistres l’an dernier le tube “Tu me tues” avec Roggy Stentor. Racontes!

Arm’L: “Tu me tues” est une fusion musicale entre deux genres totalement opposés à savoir le Rap et le Makossa. C’est un délire qui est venu, comme je les kiffe bien, sans que je ne l’invite, j’ai joué mon rôle d’artiste de le sortir. Et le Hip Makossa est né ce jour en studio ( So Sound) et j’en suis fièr que ce soit avec moi parceque vu l’effet que ça faisait aux gens, beaucoup d’artistes rappeurs et autres se sont alignés aux portes des studios pour en faire un. J’arrache l’occasion pour dire merci au vieux père Sam Fan Thomas auteur de cette belle melodie qui m’a inspirée après avoir bercé mon enfance au Cameroun mon pays. Merci à Mr Roggy Stentor rappeur, juriste et dans l’evenementiel. Sans oublier tous les artistes qui ont participé de près comme de loin à l’élaboration de ce projet qui continu à faire couler encre et salive bonne continuation a tous.

Nexdim: Que penses tu de ceux qui affirment que le Hip Makossa devalorise le hip-hop?

Arm’L:Je respecte l’avis de tout un chacun; mon avis ne changera pas le leur. Et leur avis ne changera pas ma casquette d’Artiste Rappeur et Graphiste alors je laisse dire ( les journalistes ).

Nexdim: Comment qualifies tu le hip hop camerounais d’aujourd’hui?

Arm’L:le hip hop camerounais c’est une véritable bombe en évolution mais qui courre le risque de ne rien ravagé en raison de l’insolidarité et l’hypocrisie qui y reigne. Et aussi par ce que les défendeurs du hip hop défendent plus leurs poches et l’important passe aux oubliettes, mais aussi parceque les acteurs eux même parfois oublient qu’ ils sont des artistes. Respect aux anciens, à tous les vrai kanto fans c’est toujours bien d’applaudir.

Nexdim:Les clash sont très typiques du hip hop. Penses tu que c’est sain de former des clans et souiller d’autres rappeurs sur les sons?

Arm’L: Les clashs aident pour l’evolution de toute chose. Maintenant sain ou malsain, c’est sain si tu suis la norme et ça paye, les actes justifient les coûts (coups).

Nexdim: T’est il arrivé de confronter d’autres artistes dans tes raps?

Arm’L: Oui mais sans citer les noms parceque j’etais trop fauché. Eux je ne sais pas mais une chose est sure c’est qu’ils n’ont pas payer la pub. Parlant des clans, ça regarde qui veux; je n’appartiens pas à ça, mais plutôt à un label indépendant au nom de Blacklife et dans ce dernier on est pas Zero Positif.

Nexdim:Quels sont les artistes qui t’inspirent?

Arm’L: les artistes qui m’inspirent sont incomptables par leurs melodies il y a trop de belles melodies a travers le monde.
Quand je commencait le Ruff Raider etait en vogue donc DMX ,Ja Rule ,2Pac ,Sermon, Kanye West ,Jay Z ,ONX, Fat Joe et j’en pass pour les states. En france, I AM, Kool Shen, Oxmo, Busta Flex ,Disiz la Peste, Sael ,Tairo,arsenik ,vibe. Au bled et sa dispora les anciens slows en langue Douala genre de DinaBell ,Ben Decca , Eko Rosvel ,Papa Manu ,Richard bona ,Henry Dikonguè , Etienne Mbappe, Essa (stephan D) sans oublié papa Eboa Lotin. J’aime aussi des légendes comme Bob Marley.

Nexndim: Qu’est ce que beaucoup de gens ignorent sur ta personalitée?

Arm’L:Je ris aussi bien que je change. Le respect est mon atout et mon défaut.

Nexdim: J’ai vu sur ta page facebook que tu as un enfant “Renly”.

Arm’L:C’est ma première dame, l’objet de mon combat .

Nexdim: Tout d’abord felicitation!

Arm’L: Merci. C’est ce que je dis tous les jours au ciel parcequ’il m a donné la chance de vivre ce plaisir que certaines personnes ne connaissent pas et peut êtres même ne connaîtront pas. Le 12 mars 2010 elle aura 5 ans.

Nexdim: Si Renly décidait d’être musicienne comment reagirais tu? Quelles conseils donnerais tu à Renly?

Arm’L: Si jamais elle décide de faire la musique, je serai flatté et si elle a du talent en plus, je lui donnerai tout ce que je n’ai pas pu avoir pour m’ensortir. Je lui dirai que les études sont importantes, je lui apprendrai à faire la part des choses. Je lui montrerai les pieges du milieu et à distinguer au loin les mauvaises graines.

Nexdim: Quels sont tes projets à venir?

Arme’L: Finaliser mon album, le mettre là où il faut en esperant que ça marche, faire en sorte que blacklife ne s’oublie pas dans le bon sens et finir mon stage à la télévision.

Bon Courage

Contact:  arml83weladj@yahoo.fr