Il est bien loin le temps où elle était une artiste inconnu il est bien loin le temps où l’on se demandez qui est z-tra.

Des le départ tout annonçait que cette artiste avec quelques choses en plus quelque chose de particulier où comme dirait Halliday quelque chose de teenesey.
Elle nous surprennait deja a l’époque avec le song TAMZAKU que et que dire de SOMETIMES où pour l’un elle défendait la cause des femmes et pour l’autre elle nous faisait le récit d’une histoire d’amour plutôt particulière.

Mais voilà ça ne marchait pas plus que ça qu’on se le dise alors c’est à travers un virage à plus de 360• que la POUPEE VERTE se fit connaître tout d’abord grâce au song Z-TRA PEUT ensuite C’EST COMMENT et quelque temps après SASSAYE. Grave à son audace sa sensualité son style vestimentaire et surtout la couleur de ses cheveux z-tra nous ramenait toutes les attitudes de nos mère du bikutsi dans l’univers urbain même si sa pouvait choquer ou blesser elle s’en foutait la go faisait c’est chose UN GENRE UN genre.

Mais voilà comme pour tout artiste il faut se renouveler surtout quand le public à déjà tout vue ou presque de nous et le tour si Z-TRA l’a fait de façon magistral. Apparemment elle aime bien les virages vue que c’est encore un notre virage de 360• que la poupée verte à prise pour revenir avec ce que je considère comme *le meilleur single de ce deuxième trimestre GIGOLO*

L’inspiration de cette artiste est sans limite et elle nous le prouve. sa capacité d’adaptation à plusieurs genres musicaux me dépasse la go est un vrai *caméléon* le song est bon comme *le koki qu’on a rechauffé*.
À la première écoute j’ai presque cru écouter Daphné mais non c’était bel et bien Z-tra avec ce son elle nous prouve qu’elle est loin très loin de ce qu’on pensait d’elle

En tout cas comme disait ma grand mère trop parler c’est maladie va toi même confirmer la puissance du son GIGOLO

*partage la chronique didonc ne soit pas chiche*

*ecrit par KEVIN yong animateur radio*


Related Posts